.
Religion Is an Industry, We Need a World Free of Religion (+France )
23-April-2006
Azar Majedi

A statement made at the conference on Freedom of Expression and Fundamentalism, in Paris, April 6 2006

Azar Majedi

We are here today to acknowledge the importance of free speech and unconditional freedom of expression. We are here today to say “enough is enough.” We will not submit any more. We will fight to safeguard the right to freedom of expression and criticism. We mean it and we will not be intimidated, bullied or blackmailed by any religious groups, sentiments, superstition, or by any terrorist act.

This is important. We should continue this fight and never give up. However, this is not enough. This does not go far enough. In order to succeed in our struggle for securing the unconditional freedom of expression and criticism, we need to widen our scopes. We need to fight for freedom in a wider spectrum.

Right wing aggression on civil liberties and individual rights has been enormous, particularly in recent years. The terrorist attacks by political Islam have inflicted a great blow on our society. As a result of these attacks the world has suffered greatly, both in terms of human lives and the loss of civil liberties and individual rights.

The so-called war on terrorism led by the US has been instrumental in curbing civil liberties and our freedom. We must take a stand Vis a Vis the US and Western governments’ aggression and so-called war on terror.

We must stand firmly against religion as an institution. Religion is not only spiritual beliefs, it is an industry, big business, a mafia-like organisation, be it fundamentalist or not. We must fight for de-religionisation of the society while we respect the right of every individual to believe in any religion. To clarify the matter, I like to quote Waffa Sultan: “you can believe in any piece of stone you like, as long as you do not throw it at me.” Religion must be a private affair.

If we aspire to make a much freer and more egalitarian world, we must go further than establishing secular principles. We need secularism as a necessary condition for a free society, but in fight against religion we need to be more aggressive, not against believers, but against the religious industry. We need to expose religion as a reactionary ideology, as a weapon to stupefy humanity, as a weapon of exploitation, discrimination and degradation. Throughout history and even today, more human beings have lost their lives under the name of god and religion than any other banner. We must cut religion’s hands off state, legislation, education and society. We must organise an orchestrated and dynamic fight against religion to push it back to the private sphere and try to build a world free of religion. And here I mean world in the literal sense of the word. We must think internationally and not allow ourselves to be confined in Eurocentric or Western borders. The whole world needs to be free of religion.

-------------------------------------------------------------------------

Je suis très heureuse d’être parmi vous ce soir pour cette réflexions et ces échange d’idées. J’ai promis d’être brève, je vais donc essayer d’être concise sur mes sujets, et vous laisse le soins de les approfondir aux cours des réunions futures, ou à la lecture d’articles.

Nous sommes réunis pour reconnaître l’importance de la liberté d’expression, et pour crier bien fort, «ça suffit»! .
Nous ne nous soumettons plus. Nous allons nous battre pour conserver notre droit a la liberté d’expression, notre liberté de croyance, notre droit de critiquer.

Nous l’affirmons avec force, nous ne nous laisserons pas intimider, ni brutaliser, et nous n’accepterons pas le chantage, d’où qu’ils viennent, de groupe religieux, intégriste ou non, de superstition, de déclaration de bons sentiments ou d’actes terroristes, ce point est très important, nous devons poursuivre cette bataille et ne jamais céder.

Cependant, ça n’est pas suffisant, nous n’allons pas suffisamment loin, nous devons élargir notre vision si nous voulons réussir dans notre lutte pour assurer sans conditions notre liberté d’expression et notre droit a la critique.
En face de groupe se réclamant de telle ou telle religion cette déclaration finalement assez restrictive peu t’elle réussir ?
Amon avis nous devons élargir notre entreprise et définir un plan d’action pour le camp des «défenseurs de libertés»

Nous devons impérativement nous battre pour la liberté a une plus grande échelle, Il y a une agression extraordinaire des forces réactionnaires de droite sur les libertés, les droits civiques, et les droits de l’individu, surtout ces derniers temps. Les attaques terroristes des Islamistes ont occasionné de graves dommages à notre société, non seulement les pertes humaines ont été importantes, mais ces actions ont entraîné une perte inestimable de nos libertés individuelles et de nos droits civiques.
La soit disant «guerre contre le terrorisme» mené par les Etats Unis à eu un impact négatif sur les droits civiques et nos libertés
Nous devons résister et nous opposer fermement aux Etats Unis et aux gouvernements occidentaux, qui instrumentalisent la « guerre contre le terrorisme » pour en faire une arme contre nos libertés.

Nous devons résister et nous opposer fermement aux pressions de la religion comme institution. La religion n’est pas uniquement une affaire de foi c’est une industrie lucrative une organisation mafieuse, qu’elle soit fondamentaliste ou pas.
Nous devons nous battre pour rendre nos sociétés « areligieuses  »(pour dereligionaliser nos sociétés), tout en respectant le droit de chacun à pratiquer la religion de son choix. Pour être claire, je citerai Waffa Sultan : « Tu peux croire en n’emport quelle pierre du moment que tu ne me la jeter a la figure. »

La religion doit absolument devenir une affaire privée
En conclusion je suis convaincu que les demi-mesures que nous adoptons ne sont en aucun cas suffisant pour régler ces problèmes.
Si nous aspirons à construire un monde plus libre, plus égalitaire, et plus juste nous devons aller plus loin qu’établir des principes de laïcité, nous devons appliquer la laïcité comme la condition nécessaire à une société libre. Dans notre lutte contre la religion nous devons être plus agressifs, non pas contre les croyants, mais contre le business religieux, nous devons présenter la religion comme une arme servant à bêtifier les populations une arme de discrimination d’exploitation et de dégradation.

A travers l’histoire de l’humanité y compris à l’époque contemporaine, de plus en plus de personne sont victimes de dieu et de la religion.

Nous devons supprimer la main mise des religieux sur l’état, les lois, l’éducation et la société.
Nous devons organiser et orchestrer une lutte active contre la religion pour la repousser dans la sphère privée, et essayer de construire un monde sans religion. J’entends par monde, son sens propre, littéral.
Nous devons avoir une réflexion globale, international, nous ne devons pas nous confiner dans notre Europe ou nos frontières occidentales. La terre entière devrait être débarrasser de la religion